Facebook, nouveau champ de bataille des Web TV (des partis politiques)

13 novembre 2019

Octobre 2020. Nouvel horizon pour les partis politiques en Côte d’Ivoire. Ou pour ce qu’il en restera à ce moment-là. Les lignes de front se dessinent aussi bien sur le terrain que dans les médias. Si la presse écrite est totalement tranchée, les médias audiovisuels le sont moins. La raison : il n’y a qu’une seule chaine de télé (étatique, la RTI Officiel) et la libéralisation longtemps annoncée traine à se matérialiser.

Dès cet instant, chaque clan s’organise pour faire passer ses messages, mobiliser et convaincre. Dans les starting-blocks, les Web TV ont plus que jamais le vent en poupe. Facebook est l’espace d’expression privilégié.

La première et la plus ancienne est GKS TV – La chaîne toujours plus proche de vous. Lancée en juillet 2015 (avec un site web qui ne fonctionne plus aujourd’hui), la webtélé de l’ancien président de l’ Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire compte 72 000 abonnés sur sa page Facebook. Les capsules dédiées, à l’époque, exclusivement à Soro Guillaume Kigbafori, sont désormais tournées vers différents courants politiques proches de ce dernier.

Une autre ancienne : GOR Tv. GOR pour « Gbagbo ou rien ». Une Web TV de “résistance” qui met au cœur de ses programmes la lutte pour la réhabilitation de l’ancien chef d’Etat ivoirien GBAGBO LAURENT. Lancée en mai 2017, la page compte plus de 80 000 abonnés. On y retrouve une large couverture des audiences de la Cour Pénale Internationale (CPI) et des extraits d’émissions télé de chaînes étrangères. Depuis quelques temps, la chaine diffuse aussi des messages de ses nouveaux alliés du PDCI RDA.

Tiens, d’ailleurs, le plus vieux parti a vu ses temps d’antenne sur la télévision nationale réduits suite au déchirement de l’appel de Daoukro. Le parti a donc lancé deux pages. PDCI TV en mars 2018 avec 18 000 abonnés et Pdci24 (75 000 abonnés) en décembre de la même année. Programme : Lives, flashs d’information, des reportages et des émissions. Elles couvrent les activités du PDCI RDA mais aussi celles de son nouvel allié : le FPI-FRONT POPULAIRE IVOIRIEN (proche de Laurent Gbagbo).
En face, Rassemblement Webtv (RTV) et RHDP TV se positionnent pour apporter la réplique. Lancées respectivement en mai 2018 et septembre 2018, le premier compte 42 000 abonnés sur sa page et le second 71 500 abonnés. Elles couvrent aussi bien les actualités du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix que celles des membres du Gouvernement de Côte d’Ivoire.

Les partis politiques l’ont compris. La non-effectivité de la libéralisation audiovisuelle n’est plus un handicap pour eux. Mais plutôt une aubaine.
Internet et les réseaux sociaux aidant, ils ont désormais la possibilité de proposer leurs programmes, leurs propres lignes éditoriales et de parler directement à leurs cibles.

Dans l’arène médiatique, ils ont déjà remporté une première victoire : celle d’exister sans passer par les contraintes techniques et administratives d’une chaîne de télé classique.

Bon mois de novembre et à la semaine prochaine !

0 responses on "Facebook, nouveau champ de bataille des Web TV (des partis politiques)"

Leave a Message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

top
© IGY School - 2019 - Tous droits réservés - CGU | Designed by COMFORDEV