Groupe privé, faites gaffe à vos secrets !

29 novembre 2019

Si vous avez l’habitude de vous lâcher dans des groupes WhatsApp ou Messenger, lisez attentivement les lignes qui suivent. Un groupe aussi fermé ou secret soit-il ne vous garantit aucunement qu’il n’y aura pas de fuite de ce que vous faites dans cet espace prétendument intime.

En Côte d’Ivoire, le nombre d’échanges dans les groupes qui ont été “capturés” et “rebalancés” au grand public est pléthorique. Un “clash” (en) vidéo entre policières fait entre elles, sur WhatsApp, s’est répandu comme une trainée de poudre sur le web, dans le domaine public. Conséquence : les policières (qu’on voyait en vidéo) ont été radiées.

Des astuces “pour garder son homme” indiquées dans un groupe secret de femmes ont fini par être vues et sues par (tous) les hommes. “C’est un mec, qui a infiltré le groupe avec un avatar qui nous a trahi”, se défend une membre dudit groupe.

Un autre exemple. Il y a quelques jours, sur les réseaux sociaux, quelqu’un s’est plaint que des échanges “inbox” se soient retrouvés sur un mur Facebook. Les commentaires ont été désobligeants, discourtois, insultants. Ceux qui ont vu le post n’avaient pas la genèse de la discussion et se sont agglutinés sur un extrait du débat… la liste est encore longue.

La leçon à en tirer : il faut faire attention à ce que vous dites, à ce que vous partagez dans un groupe qu’il soit dit “fermé”, “privé” ou “secret”. Même dans une communauté en laquelle vous avez infiniment confiance (religieuse, sociale, académique etc…), vous ne saurez jamais les (véritables) intentions de tout le monde.

Maintenant, à ceux qui capturent les propos (privés) des autres et les étalent sur la place publique, cela peut se retourner contre vous. Si la divulgation de ce contenu porte atteinte à l’intégrité morale et/ou physique de quelqu’un, il peut, s’il le désire, vous poursuivre en justice. Et pour info, l’article 1382 du code civil est assez explicite sur le sujet. Celui-là au moins. Je parle sous le contrôle de mes amis juristes.

A la semaine prochaine.

1 responses on "Groupe privé, faites gaffe à vos secrets !"

  1. En effet, l’article 1382 est l’article le plus populaire et je crois le plus connu (Cela devrait l’être). Cet article prévoit que tout fait quelconque de l’homme qui cause à autrui un préjudice oblige celui par la faute duquel le préjudice est apparu à le réparer.

Leave a Message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

top
© IGY School - 2019 - Tous droits réservés - CGU | Designed by COMFORDEV