L’offensive Facebook en Afrique subsaharienne

21 décembre 2019

Si vous ne l’avez pas encore remarqué, Facebook est en pleine opération terrain en Afrique subsaharienne. La partie francophone de cette zone n’est pas en reste. La Côte d’Ivoire non plus. En témoignent les nombreux ateliers de formation qui ont eu lieu à Abidjan en 2019.

Tiens,  d’ailleurs le réseau social vient de publier « un aperçu de son année 2019, qui présente une partie de ses investissements au cours des douze derniers mois » dans la région.  Je vous en livre quelques extraits. [Cliquez ici pour voir l’intégralité]

  • Plus de 7 000 femmes entrepreneurs formées aux outils numériques
  • 79 rencontres des cercles de leaders de communautés qui ont réuni plus de 2 650 personnes
  • 45 cercles de développeurs, avec des cercles maintenant dans 17 pays africains et regroupant plus de 70 000 membres
  • La tenue de la toute première conférence iD8 à Nairobi avec la participation de plus de 400 startups et développeurs africains
  • Le lancement du programme Boost Avec Facebook dans six pays en Afrique francophone
  • L’extension du programme de vérification des faits par des tiers à 10 pays supplémentaires en Afrique subsaharienne.

« L’Afrique compte énormément pour Facebook », et ce n’est pas moi qui le dis. Ces propos sont de Nunu Ntshingila, directrice régionale de Facebook pour l’Afrique. Elle ajoute : « Nous sommes déterminés à investir dans sa jeunesse, ses entrepreneurs, ses industries créatives, son écosystème technologique ainsi que dans ses nombreuses autres communautés ».

Ce genre de message doit être su, lu et entendu par tous les jeunes d’ici. Facebook veut et va développer son soutien et sa présence auprès de nos écosystèmes. Développeurs, entrepreneurs, créateurs et nombreuses autres communautés sur le continent africain. Avant Facebook, il y a eu Google, Microsoft, on annonce même Twitter. Une chose est certaine : l’avenir du digital est en Afrique. Mais est-ce qu’il sera (fait) avec les Africains ? Il nous revient de nous positionner, de nous y préparer avec des offres innovantes, adaptées aux problèmes locaux et qui apportent des solutions réelles. La révolution digitale est en marche, suivons le train !

A la semaine prochaine.

Israël GUEBO

21 décembre 2019

0 responses on "L’offensive Facebook en Afrique subsaharienne"

Leave a Message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

top
© IGY School - 2019 - Tous droits réservés - CGU | Designed by COMFORDEV